Home » Il Trasimeno » Les Communes

Les Communes


Castiglione del Lago

Castiglione del Lago

Castiglione del Lago s´étend sur la partie occidentale de l´Ombrie, aux frontières avec la province de Sienne et d´Arezzo. Son territoire comprend une grande partie du lac Trasimène et l´Isola Polvese et se dresse sur une colline qui à l´époque antique constituait la quatrième île du lac Trasimène (les trois îles encore existantes sont l´Isola Maggiore, l´Isola Minore et l´Isola Polvese) avant que la bande d´eau qui la séparait de la terre ferme ne se remplisse. Dans l´antique bourg, on retrouve facilement, dans les trois routes parallèles qui coupent longitudinalement le village (décumanes), l´origine romaine. Monument à voir dans le bourg, le Palazzo della Corgna, rehaussé en 1563 par Ascanio, Marquis de Castiglione. Le parcours présente le plan noble riche de fresques de Niccolò Cricignani, dit « le Pomarancio ». Depuis la dernière pièce, il est possible d´accéder à la Fortezza Medievale qu´a faite construire Federico II avec son plan caractéristique en forme de pentagone, ses tours et son Mastio triangulaire. Dans la partie opposée du Palazzo Ducale, l´Église de S. Maria Maddalena, construite en 1836, d´époque baroque est en fait l´Église de S. Domenico édifiée sur la volonté du duc Fulvio Alessandro, offre au visiteur un splendide plafond à caissons et de nombreuse peintures du XVIIème siècle.

Info: www.comune.castiglione-del-lago.pg.it


Città della Pieve

Città della Pieve

 Città della Pieve, qui s´étend sur une colline à 508 m d´altitude, domine le val di Chiana et le lac Trasimène. La ville possède ce charme typique d´un point de frontière où les éléments des régions Ombrie, Toscane et Latium se fondent en une dimension harmonique. Le paysage, d´une grande suggestion pittoresque a inspiré le natif Pietro Vannucci dit « Il Pérugin » (1450 env.- 1523), qui a laissé de nombreuses œuvres à commencer par la célèbre « Adoration des Magiciens » située à l´intérieur de l´Oratoire de Santa Maria dei Bianchi. Le centre historique a une structure urbaine de la première moitié du XIIIème siècle à forte influence siennoise avec l´insertion de nombreux témoignages successifs de goût romain de la Renaissance au Néo-classicisme. À visiter : Cathédrale - Antique paroisse (église avec source baptismale) d´origine lombarde. Torre Civica – Tour romane du XIIème siècle. Palazzo della Corgna - Pensé par l´architecte Galeazzo Alessi et résidence d´Ascanio della Corgna. Santa Maria dei Servi – Église de l´ordre des Servi di Maria, aujourd´hui Musée Civic-Diocésain. La Rocca – Fortification construite en 1536. Chiesa di Sant’Agostino – Construite en style gothique pendant la seconde moitié du XIIIème siècle et modifiée à la fine du XVIIIème siècle en style néo-classique.

Info: www.cittadellapieve.org


Magione

Magione

Magione, antiques bourg entre couchers de soleil inoubliables

La côte orientale du lac Trasimène est constituée de bourgs plein de charmes et d´histoire où il est possible d´admirer des couchers de soleil sur le lac, uniques par leur côté spectaculaire : San Savino, avec le château et la tour triangulaire d´époque médiévale ; San Feliciano, gracieux et authentique village de pêcheurs ; Monte Colognola, bourg du XIVème siècle avec une vue unique sur la côte ; Monte del Lago, joyaux architectonique qui surplombe le lac ; Agello, avec son splendide fortin du XIème siècle.

La chef-lieu abrite le Château des Chevaliers de Malte, édifié au XIIème siècle comme hôpital fortifié : parfaitement conservé, il ne peut être visité que sur réservation. Pendant le mois de juillet, la splendide cour intérieure accueille le « Trasimène Music Festival », festival international de musique classique dirigée par la pianiste virtuose Angela Hewitt.

À Magione, se trouve également l´antique Tour des Lambardi, fortin érigé à cheval sur les XIIème et le XIIIème siècle par les Chevaliers Gerosolimitani, et qui se dresse en position élevée sur le village avec un magnifique panorama sur les campagnes environnantes. De forme quadrangulaire, haute de 30 mètres, elle a été récemment restaurée. Ouvert d´avril à septembre, il accueille d´importantes expositions d´art contemporain.

Info: www.comune.magione.pg.it


Paciano

Paciano

Kieran Mulvaney, écrivain et environnementaliste, raconte Paciano dans le Wahshington Post : « La première pensée qui m´est venue est qu´il est exactement comme un décorateur de Hollywood représenterait un bourg médiéval ».

D´où partir pour une visite ? Depuis le coeur du centre historique, depuis le palazzo Baldeschi, siège du bureau des informations et de TrasiMemo, à quelques pas du Musée « Don Aldo Rossi ». Des écrins de trésors se rencontrent entre les véhicules du bourg, des églises, des décors de Madonne, des balcons, des petits espaces commerciaux de produits œnogastronomiques et artisanaux qui avec le palais de la Mairie sur la place de la République donnent une image harmonieuse du bourg médiéval.

En sortant, on peut continuer en direction des parcours culturels et des excursions, par exemple dans la Chiesa di Madonna della Stella, où est conservé un beau cycle de fresques minières qui raconte une des histoires traditionnelles : une étoile qui se pose sur le Manteau de la Madonna dont la fresque se trouve à l´intérieur.

Visiter cette zone est l´occasion pour découvrir des biens culturels précieux et souvent méconnus, goûter de délicieux produits typiques et profiter du paysage par exemple en parcourant la via Romea Germanica, tracée en 1200 qui depuis Stade (Allemagne) rejoint Rome et qui passe par ici en reliant Castiglione del Lago et Città della Pieve

 Info: www.comune.paciano.pg.it - facebook:  Comune di Paciano


Panicale

Panicale

Terrasse naturelle qui domine le lac Trasimène, terre natale d´artistes et de condottieri, Panicale conserve intactes les caractéristiques du château médiéval avec sa structure accrochée sur les collines du mont Petrarvella. La présence de trois places disposées sur trois niveaux différents, le caractérise sur sa carte entièrement construite sur des hélices concentriques.
La place Umberto I contient la citerne du XVème siècle (transformée en fontaine au XXème siècle) et l´imposante église collégiale de San Michele. Alors que le Palais del Podestà remontant au XIVème siècle (siège des Archives historiques et notariales) se trouve sur le point le plus panoramique du centre, sur la Place Masolino, avec un panorama à couper le souffle.
En plus d´être un des bourgs les plus beaux d´Italie, Panicale est également Bandiera Arancione (Drapeau orange) du TCI (depuis 2007), grâce à l´important patrimoine culturel et paysager et à ses nombreuses manifestations (saison théâtrale, festival de musique, fête communale, cours de broderie). La Renaissance a laissé d´importantes traces : Pérugin, Raffaello et G. Battista Caporali pour citer les principaux maîtres. Le tout proche Sanctuaire de Mongiovino est ensuite considéré comme un des exemples les plus importants d´art minier italien (sur dessin de Rocco da Vicenza, avec des œuvres de Pomarancio, Lombardelli, Alfani...).

Info: www.comune.panicale.pg.it


Passignano sul Trasimeno

Passignano sul Trasimeno

Antique bourg de pêcheurs enchâssé entre le bleu des eaux du lac Trasimène et le vert des collines environnantes, Passignano est un authentique joyau. Sa position en fait un passage presque obligatoire entre l´Ombrie et la Toscane ; d´où son nom originaire de « Passu Jani » (Passo di Giano), mythique dieu des portes. Le territoire environnant offre la possibilité de pratiquer le trekking, l´équitation et le VTT.

Pieve di San Cristoforo, donnant sur le cimetière, légèrement hors de la ville, l´antique paroisse de Passignano, daté du Xème siècle environ.

L´église monumentale Madonna dell´Oliveto située dans la partie ouest du village, fut construite vers la fin du XVIème siècle.
La Rocca,
aux origines probablement lombardes (Vème –VIème siècle), avec son panorama à couper le souffle est ouverte au public et destinée à des expositions, des concerts, des pièces de théâtre etc. La Rocca est le siège du musée delle Barche.                 

Située sur le nord d´une colline, la fraction de Castel Rigone est une de ces rares et heureuses combinaisons naturelles qui la rendent particulièrement adaptée au tourisme environnemental et culturel. Le sanctuaire de Maria SS. dei Miracoli, chef-d´œuvre de la Renaissance en Ombrie, en est un exemple admirable.

 

Info: : www.comune.passignano-sul-trasimeno.pg.itwww.visitapassignano.it


Piegaro

Piegaro

Le territoire de Piegaro est riche d´histoire et de nature. Les trésors à découvrir sont nombreux.

Le bourg médiéval de Cibottola, avec tout près le Couvent de San Bartolomeo (privé) ; les castelli di Gaiche (attesté dès 1318) et Greppolischieto, tous les deux objets d´un plan attentif de récupération qui les a rendu à leur antique splendeur.

Le splendide bourg de Castiglion Fosco dont la tour à une forme cylindrique remonte au XVème siècle.

Près de Pietrafitta, L’abbaye des Sept Frères, qui renferme l´église romanique avec sa crypte partiellement enterrée et le monastère adjacent avec sa splendide cour, mais également la précieuse collection de fossiles, considérée comme un des plus riches et importants patrimoines paléontologiques d´Europe, conservée dans le nouveau « Musée Paléontologique – Luigi Boldrini » de Pietrafitta.

Enfin, dans le centre historique de Piegaro, parfaitement conservé, le Palais Misciattelli-Pallavicini (XVIIIème siècle) et l’antique verrerie de Piegaro, récupérée de manière splendide, siège du Musée du verre, pour témoigner de l´importance d´une telle activité présente dès le Moyen-Âge, et qui représente aujourd´hui encore une ressource fondamentale pour l´économie de Piegaro.

Le lac artificiel de Pietrafitta a pour origine la carrière de lignite qui alimente la vieille centrale de l´Enel. En plus d´avoir un aspect suggestif pour sa nature et sa conformation, ce très beau lac est connu pour avoir une profondeur moyenne, aux environs des 20 mètres, et pour sa grandeur, qui s´étend sur environ 180 hectares.

 Le lac est entièrement clôturé, l´accès des personnes est réglementé par un gardien présent pendant les heures d´ouverture dans la zone équipée (zone de stationnement des camping-cars, eau, installations sanitaires, aire de jeux pour les enfants) située à côté du lac.

Toute la zone constitue un parc naturel caractérisé par la présence de nombreux volatiles résidents et migrateurs, mais aussi d´animaux sauvages (sangliers, lièvres, faisans, renards, belettes, etc.)

Il existe une zone protégée, interdite à la pêche et au transit de véhicules à moteur. Cette zone est caractérisée par des eaux peu profondes, par une petite île et de nombreux arbres submergés ainsi que des roseaux épais. Le lac accueille des manifestations provinciales, régionales, nationales et mondiales.  Le parcours (7 km) est équipé de bancs et on y trouve 43 postes pour la pêche sportive et la pêche à la carpe. 

En plus des passionnés de la pêche à la carpe, le lac est également ouvert à tous ceux qui désirent passer de belles journées à se promener tranquillement.

Les heures d´ouverture sont les suivantes :

vendredi - samedi et dimanche de 8h00 à 20h00.

Info: www.comune.piegaro.pg.it


Tuoro sul Trasimeno

Tuoro sul Trasimeno

Tuoro est situé sur le versant nord du lac Trasimène à cheval entre l´Ombrie et la Toscane.

4 parcours itinérants thématiques ont été créés sur le territoire communal, réunissant l´histoire et l´art de la commune.

Le premier est le Parcours Historique-Archéologique de la Bataille du lac Trasimène qui traverse les campagnes qui furent le théâtre de l´affrontement entre les Romains et les Carthaginois. Il est composé de 12 zones de pause où ont été réalisés des aménagements avec des panneaux illustrés et des légendes, dans 4 langues, qui racontent le déroulement de la bataille.

Le second est un parcours naturaliste qui conduit, à travers les splendides bois sillonnant le torrent « Rio », à la Torre di Vernazzano qui se présente aux yeux des visiteurs avec sa pente vertigineuse.

« Campo del Sole », le troisième parcours, est une architecture de 27 colonnes sculptées dans la pierre locale (pietra serena) aménagées dans immense parc sur les rives du lac Trasimène.

Le quatrième parcours, se trouve sur l´Isola Maggiore et représente un voyage entre l´histoire franciscaine et de la Renaissance de la petite île lacustre, sans oublier l´importante présence de l´art de la dentelle en Point d´Irlande. Le parcours comprend en plus d´importants monuments de l´île comme la magnifique église aux fresques de S. Michele Arcangelo, le Centre de documentation sur l´Isola Maggiore et le Musée de la Dentelle.

Info: www.annibalealtrasimeno.net